INFORMATIONS CONTACTS PRESSE CRÉDITS LINKS NOUVELLES    
PROGRAMME             .ENG  .ESP  .ITA   
ÉCRIVAIN
   Amos Oz
.Bibliographie 
.Imprimer .Envoyer à un ami
Biographie
Né à Jérusalem en 1939, Amos Oz part vivre dans un kibboutz à l’âge de quinze ans. Étudiant en philosophie et littérature à l’université Hébraïque de Jérusalem, il a également été visiting fellow à l’université d’Oxford, écrivain en résidence à l’université Hébraïque et au Colorado College. Il a été nommé Officier des Arts et des Lettres en France. Auteur de livres pour enfants et adultes, essayiste, il a été traduit en vingt-huit langues et est célèbre dans le monde entier. Il a reçu le prix Fémina en 1992 et le Frankfurt Peace Prize ainsi que le prix Catalunya en 2004. Très apprécié en Italie, il a obtenu dans la péninsule le prix Sandro Onofri en 2004, conféré à la Casa delle Letterature de Rome. Marié, père de deux filles et d’un garçon, il vit à Arad et enseigne la littérature à l’université Ben Gourion dans le Néguev.
Ses romans et ses nouvelles reflètent les conflits qui lacèrent la société israélienne et la difficile cohabitation entre la culture arabe et européenne, le tout dans le cadre d’une vision ironique et dénuée d’optimisme. Son dernier livre publié en Italie, Histoire d’amour et de ténèbres, est une autobiographie sous forme romancée qui raconte, dans une Jérusalem déchirée, les origines et les vicissitudes de sa famille. Son essai Lutter contre le fanatisme illustre son engagement civil.
 
On a dit de lui

"Éloquent, humain, voire religieux, au sens plus profond du terme, [Oz] est une sorte d’Orwell sioniste : un homme complexe, obsédé par le simple sens de la dignité et déterminé surtout à dire la vérité, même lorsqu’elle doit blesser quelqu’un".
Newsweek

"La différence avec les autres livres, c’est que celui-ci [Une histoire d’amour et de ténèbres] ne cherche pas la fiction. C’est une biographie des vingt premières années de l’auteur, avec de longs flash-back sur les familles de ses parents du temps de la diaspora. Une saga familiale qui devient le portrait de toute une génération. La chronique des créateurs d’Israël : sionistes souvent par nécessité plus que par choix, émigrés malgré eux, pressés de créer un nouveau monde, mais terriblement attachés à l’ancien".
Lorenzo Cremonesi, Il Corriere della Sera
PARTICIPER À LA SOIRÉE DU
.23 juin
LU PAR
.Roberto Herlitzka
MUSIQUE DE
.Paolo Birro
.Pietro Tonolo